Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Attaque du Hamas : les socialistes suisses jouent petits bras

Attaque du Hamas : les socialistes suisses jouent petits bras.

Le PSS a réagi à l’attaque terroriste contre Israël, une attaque qui a en commun avec l’attentat du Bataclan d’être une boucherie où l’on tire dans le tas indistinctement. Le pire scénario des films de Rambo.

 

hamas, israel, gaza, attaque, socialistes, ONU, colonisation, ottomansDavid et Goliath

Le Parti rose a publié un tweet sur la question. C’est un des cadres, le Conseiller National Fabian Molina, membre de la commission de politique extérieure du Parlement, membre  du groupe d’amitié Suisse-Palestine, qui l’a posté. Le texte est traduit sur le site de Watson:

« Le @PSSuisse et moi-même sommes choqués par les souffrances que l’escalade de la violence provoque parmi la population civile en #Israel et #Palestina. Nos pensées vont aux victimes. Le droit international humanitaire doit être respecté. Les attaques contre des civils ne sont jamais légitimes! »

On remarque que l’agresseur n’est pas nommé, encore moins qualifié de terroriste. C’est donc un interlocuteur valable pour le PSS, qui pourrait le cas échéant traiter avec le Hamas au nom de la libération et l’auto-détermination des peuples. Et tant pis si ce sont des assassins.

Le Hamas entre pile dans la case victime tant chérie par les socialistes et la gauche en général. Et pendant des années la gauche européenne a fait de la cause palestinienne une de ses marottes. Ce petit David contre le vilain Goliath israélien (enfin, plutôt juif) mérite toute l’affection des notables soci.

C’est ambigu, mais c’est socialiste: les postures politiques compliquées donnent une sorte de mystère à la doctrine.

 

hamas, israel, gaza, attaque, socialistes, ONU, colonisation, ottomansGauches

Un autre socialiste cité par le média, Peter Mangold, a répliqué à Fabian Molina:

« Cher Fabian, en tant que membre de la base du PS, je trouve honteuse cette prise de position timide et floue. Prenons l’exemple sur certains représentants de la gauche en Allemagne, qui décrivent clairement le Hamas comme une organisation terroriste, fasciste, de droite radicale. »

Eh oui, mais en 2018 le PSS a voté contre un postulat UDC classant le Hamas dans les organisations terroristes. Il n’était certes pas le seul parti à refuser ce postulat. L’UDC a logiquement voté pour.

On voit ici la pleine stupidité des postures politiciennes, des réflexes pavloviens d’exclusion de ceux que l’on désigne comme l’extrême-droite (avec tout ce que cela contient de haine). Pour ne pas ressembler à l’UDC (mais qu’a-t-elle donc de si indigne?) on épargne une armée de terroristes.

Peter Mangold parle du Hamas comme d’une droite radicale. Ah bon? Pourquoi dès lors les intégristes musulmans sont-ils soutenus passionnément par la plupart des gauches européennes? Il y a là une incohérence majeure.

Le Hamas n’est-il pas de gauche, comme Mélenchon (si ce bourgeois ayant toujours vécu de ses indemnités parlementaires est vraiment de gauche)? Mélenchon, chef et inspirateur maléfique d’une France insoumise (mais soumise à son chef) et dont je citais hier la turpitude.

 

hamas, israel, gaza, attaque, socialistes, ONU, colonisation, ottomansRikiki

La Nupes, cette chimère à la botte du kaiser d’extrême-gauche, devrait y laisser des plumes. Déjà des socialistes français demandent de rompre avec la Nupes.  Ils le feront peut-être, quand ils auront retrouvé un électorat suffisant pour reprendre leur autonomie. En attendant, on ne mord pas la main qui vous nourrit, même si la nourriture qu’on vous sert est nauséabonde…

À noter aussi: en Espagne, la gauche radicale de Podemos n’a pas non plus clairement condamné le Hamas. Encore une pantalonnade des gardiens auto-proclamés de la vertu et de la morale.

Droite radicale? Cela se dit. Mais le Hamas n’est-il pas plutôt un représentant de la gauche nationaliste arabe, comme les autres part1is palestiniens’? Cela se discute, et cela doit en arranger de le classer à droite.

Il faut cependant, à la décharge de Fabian Molina, ajouter ses propos en réponse au journaliste de Watson »

« Joint par watson, Fabian Molina peine à trouver une explication convaincante. «Il est évident que l’escalade qui a commencé hier est déclenchée par les attaques terroristes du Hamas. »

Pourquoi ne pas l’avoir dits ainsi?

« Un tweet contient un nombre de signes limité. »

Ben, c’est petits bras. Fallait pas choisir un tweet rikiki pour exprimer la position officielle du PSS.

 

hamas, israel, gaza, attaque, socialistes, ONU, colonisation, ottomansRetour

On peut bien sûr compatir pour les habitants de Gaza. Mais ils ont voté pour ce mouvement en 2006. Bien qu’il n’y ait toujours pas de nouvelles élections depuis lors, le Hamas pourrait l’emporter encore en cas de nouveau scrutin national. Les Gazaouis ont choisi en connaissance de cause.

La gauche européenne reproche aussi à Israël sa politique dite colonialiste d’accaparement de territoires. Sans faire long, je dirais que d’une part la répartition de 1948 proposée par l’ONU était mal pensée car trop morcelée. Il fallait la revoir. D’autre part les guerres arabes contre Israël ont poussé cet État à s’étendre pour se défendre et à créer des zones de protection.

Certains considèrent encore comme une erreur l’installation d’Israël sur ses terres d’origine. Au nom du droit au retour, faut-il changer toutes les frontières? À combien d’années en arrière faut-il fixer la limite de ce droit?

C’est un autre débat et de toutes manières c’est fait.

Enfin je rappelle qu’il n’y avait pas d’État palestinien et que ce territoire a été occupé par l’empire Ottoman pendant des siècles avant le démantèlement de celui-ci. Quant aux pays arabes, la cause palestinienne ne semble plus les intéresser.

Aucun d’eux ne veut aujourd’hui entrer en confrontation directe avec Israël.

 

 

 

 

PS: encore une fois ma précédent note intitulée: le Hamas et la gauche française, n’est pas parue dans le portail du site. Il paraît qu’il y a une liste de mots interdits mais on ne me l’a pas fournie. Cette situation est désagréable.

 

 

 

 

 

Catégories : Politique 3 commentaires

Commentaires

  • Et si vous me permettez d'ajouter ceci Homme Libre :

    Si en 1967 la Jordanie n'avait pas attaqué Israël, la Judée Samarie (nommée internationalement "Cisjordanie", nom donné par la Jordanie à ce territoire biblique, et où Jésus est né, ce qui est une aberration) la Judée Samarie donc serait encore aujourd'hui jordanienne, et personne n'aurait revendiqué ce territoire pour un État de Palestine. A noter aussi que jusqu'en 1948, ce sont les juifs habitant dans la Palestine mandataire qui étaient qualifiés de palestiniens. Les Arabes avaient en horreur qu'on les qualifiât ainsi. La cause palestinienne est née lorsqu'Israël s'est emparé de la Judée Samarie.

  • @Frenkel
    Merci pour cette information hautement instructive. On pourrait en outre se demander si la guerre entre musulmans et chrétiens ne viendrait pas de la fakenews originaire selon laquelle ce sont les juifs qui auraient exécuté le Christ sur le Golgotah !

  • Toute la gauche devrait dénoncer ces barbares. Le Hamas serait de gauche, je ne crois pas. Il est avant tout islamiste et, comme tous ces mouvements intégristes, c'est un islam politique. Comme en Iran, où la révolution islamiste, soutenue par la gauche, a fini par éliminer ses alliés de gauche. L'islamo-gauchisme de Mélenchon est donc une erreur stratégique car les vraies idées de gauche sont incompatibles avec cet islam politique.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel