Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Mélenchon - Le Pen : le grand renversement

Mélenchon - Le Pen : le grand renversement.

Cela pourrait être la fin de parcours pour Jean-Luc Mélenchon. Il faut l’entendre faire des contorsions de langage pour éviter de nommer les tueurs du Hamas des terroristes. Il fait semblant de croire à ce qu’il dit, donne de la voix pour rétablir son autorité, mais cela ne marche plus.

 

melenchon,lfi,hamas,gauche,israelEncombrant

Jean-Luc Mélenchon a peut-être poussé le bouchon trop loin. Lui et son mouvement LFI - certains parlent de sa secte - veulent donner une légitimité au Hamas, et si possible atténuer les effets désastreux de la tuerie sauvage.

« Si ce sont des forces armées, on pourra juger les responsables pour crimes de guerre. Si ce sont des terroristes, ils échappent au jugement. » Je le cite de mémoire. Mais son argument est inexact: il y a toujours une loi pour de tels crimes, comme pour les attentats de Paris.

Pour cela il faut qu’ils soient capturés. Les chefs de l’organisation vivent au Qatar sans trop de soucis financiers, paraît-il selon différentes sources. De quoi relancer de loin un nouveau mouvement au cas où le Hamas serait trop détruit par Israël pour survivre.

Mais il y en a encore pour des siècles, je le crains. Je n’ai pas regardé toutes les vidéos après ce massacre mais ce qui a été rapporté me suffit. Viols, décapitations, entre autres, avec exhibition de leurs « faits d’armes ».

Tiens, on n’entend pas Sandrine Rousseau et autres féministes qui habituellement font les justicières. Quoi, des viols? Silence radio. Rien vu, rien entendu. Ah si: elle compatit pour les Gazaouis: « Saurons nous regarder en face ce à quoi est exposée la population civile gazaoui sans possibilité de protection ? Les civils, les femmes, les enfants gazaouis ne sont pas comptables du terrorisme. » Vraiment?

La gauche a des amitiés très encombrantes avec les nazislamistes du Hamas.

 

melenchon,lfi,hamas,gauche,israelRésistance

Et Mélenchon en perd sa crédibilité. Le pacte de la gauche française: privilégier les musulmans pour se refaire une santé électorale, lui éclate au visage. Les gauches sont maintenant très embarrassées. Mireille Vallette rappelle sur son blog les affections du Conseiller national socialiste Carlo Sommaruga pour des criminels palestiniens.

À l’époque soutenir les palestiniens était de « l’humanisme ». Quel aveuglement, alors qu’aujourd’hui certains parlent plutôt de complicité de crimes.

Ce que défend Mélenchon c’est le déni du crime, et in fine ce sera forcément la culpabilité d’Israël. Que des tueurs aient exhibé leur victimes en déclarant qu’ils ont été préparés et payés pour cela, que des bébés, des mères, aient été décapités, qu’ils crachent sur ces victimes parce que juives, que la rue de Gaza fasse la fête lors de l’attaque, que la charte du Hamas (avatar des Frères Musulmans) prône la destruction d’Israël, cela ne lui suggère rien. Même pas un petit retour en arrière dans les années 1930.

Voilà ce qu’implicitement, objectivement, JLM soutient en ne le dénonçant pas clairement. Il emporte dans cette dérive nombre de ses amis politiques, même si une résistance semble poindre.

Ce n’est pas ainsi que l’on soutient les personnes musulmanes intégrées et respectueuses, et horrifiées elles aussi par ces tueries. Mélenchon contribue à banaliser la pire image possible pour les musulmans: le fanatisme religieux des intégristes.

 

 

melenchon,lfi,hamas,gauche,israelIndignité

Sa stratégie est celle du chaos. Les urnes ne suffiront pas pour prendre le pouvoir. Il veut une insurrection pour le dérober de force. Et tous les moyens sont bons. Car alors que LFI - La France Indigne comme certains nomment ce parti - est vivement critiquée pour sa position, Merluche arrive à se faire passer pour victime en s’en prenant au chanteur Enrico Macias.

Celui-ci, sous le coup de l’émotion, a lâché une phrase malheureuse: il a suggéré de dégommer LFI.

« Politiquement", soumets Pascal Praud et d’autres invités du plateau. "Oui, bien sûr… mais peut-être aussi physiquement", a répondu Enrico Macias. »

Réaction de LFI:

« C’est un appel au meurtre contre nous. Je vais ce soir saisir l’@Arcom_fr et le procureur de la République. Nous ne laisserons rien passer et ne baisserons jamais les yeux.

— Thomas Portes (@Portes_Thomas) October 10, 2023.

Les voici victimes!

En fin de carrière politique, Mélenchon s’est lancé dans une fuite en avant par la provocation permanente.

Il est devenu un vieil homme indigne.

 

melenchon,lfi,hamas,gauche,israelRenversement

Certaines universités françaises sont des bastions gangrenés par l’ultra-gauche. Le soutien au Hamas y est explicite.

En trois jours le Hamas , animé par sa haine des juifs, a mis KO les gauches européennes et leur humanisme. Cet humanisme était mal fondé, fondé sur du sentimentalisme, sur un idéalisme incomplet et sur une bonne dose de narcissisme. Il devait éclater. Certains militants de la paix, auxquels on peut accorder le fait de la sincérité, sont amers. Et pas seulement parce qu’ils voient l’aide économique à Gaza transformée en fusils.

Question: les impôts des européens versés à Gaza en subvention, ont-ils servi à tuer des israéliens?

Aujourd’hui Marine Le Pen peut affirmer qu’elle ne fera jamais alliance avec LFI. Elle n’a pas besoin de s’en expliquer tant cela semble évident. C’est elle qui met un cordon sanitaire autour de LFI. Elle a gagné un aplomb étonnant.

En quelques jours l’évolution du discours politique est sidérante. Il s’est renversé. Mélenchon est maintenant dans le camp du Mal, et Marine Le Pen mécaniquement dans le camp du Bien.

À voir si, en France, ce renversement permettra enfin une libération des débats sur les sujets qui dérangent.

 

 

Catégories : Politique 6 commentaires

Commentaires

  • Je souscris à cette analyse de la situation. On ne peut pas mettre sur le même plan les horreurs perpétrées par le Hamas (branche armée des frères musulmans) et la riposte de l'armée israélienne. La sauvagerie du Hamas qui s'attaque aux civils est un acte terroriste et non un combat militaire. Il agit au nom du peuple de Gaza puisqu'il a été élu mais j'imagine que tous les gazaouis n'approuvent pas ses méthodes.
    Les Israéliens vont avoir de grosses difficultés à régler ce problème sans dégâts collatéraux, d'autant que les combattants du Hamas se cachent derrière la population civile. Israël sera certainement condamnée pour crimes de guerre par l'extrême gauche qui ne fera pas la différence entre la volonté exterminatrice du Hamas et les bavures d'une opération militaire.

  • Bon, je ne m'attarderai pas sur l'affaire israélo-palestinienne elle-même.

    Néanmoins, les implications de ce conflit en Europe me semblent intéressantes, et importantes, à aborder, notamment vu les conséquence du bastringue médiatique que l'on doit subir ici à chaque fois qu'il se passe quelque chose là-bas. Et elles sont surtout révélatrice de "quelque chose de pourri" en notre royaume.

    Il est tout de même assez sidérant de constater qu'il aura fallu des prises de position à la limite de prendre parti pour des criminels contre l'Humanité, pour qu'une partie de la gauche finisse par comprendre que LFI était infréquentable! Ou alors, jusqu'ici, ils faisaient semblant de ne pas voir, et se bouchaient le nez pour se raccrocher à la locomotive électorale qu'était Melenchón jusqu'à il y a peu. Ce n'est guère glorieux, c'est le moins que l'on puisse dire.

    Malheureusement, si dans le genre "collabos", LFI est évidemment en pointe, elle n'est malheureusement pas seule, loin de là.

    On a parlé des liens entre Hamas et la confrérie des Frères Musulmans. Mais l'infiltration de ces derniers en Europe est très significative, et ne passe de loin pas que par l'extrême-gauche.

    Ainsi, le Qatar, soutien important des Frères (et du Hamas, au passage), est un des principaux facteurs de corruption, aussi bien au niveau des instances européennes que des politiciens locaux.

    Quant à la Turquie d'Erdogan, également très proche des Frères, elle tisse ses réseaux en Europe, notamment auprès des jeunes issues de l'immigration, par exemple par le biais de la confrérie Millî Görüş, qui gère des mosquées et des écoles finacées par l'Etat Turc. Erdogan au demeurant exhortait ses compatriotes en Allemagne en leur expliquant que l'assimilation était un "crime contre l'humanité".

    Cet entrisme, se traduit notamment par des prises de positions absurdes et délirantes en faveur du voile ou pour dénoncer notre "islamophobie structurelle" supposée (le mot est lourd de sens, étant justement constamment mis en avant par les fréristes pour faire taire toute critique à leur égard). Leur influence est certainement plus discrète, mais considérablement plus efficace, car ratissant plus large, que celle attribuée un temps aux réseaux de Poutine, qui se contentaient de cibler les bords extrèmes de l'échiquier politique. l'extrême-droite d'une part, au prétexte de la défense de la civilisation chrétienne (ce qui est particulièrement ironique lorsque l'on sait à quel point Poutine est comme cul et chemise avec les dictateurs turc et azéri), et à l'autre bord l'extrême-gauche, par opposition à la domination de l'impérialisme occidental centré sur les USA.

    Et lorsque l'on voit les manifestations d'extrémisme qui surgissent un peu partout sur notre sol au nom de la soi-disant défense de la "cause palestinienne", on peut être certains que l'influence de ces réseaux prend chaque jour plus d'importance. Et qu'il n'est pas inimaginable que les suppôts de Melenchón (si ce n'est lui-même) puissent un jour prendre le pouvoir par les urnes. C'est bien ainsi que cela s'est déroulé en 1933...

    Bref, autant dire que tout cela m'inquiète autrement que tout ce qui se passe maintenant en Terre dite "Sainte"...

  • Excellent commentaire M. Levasseur, merci !
    Toutefois remarquez que le "bastringue médiatique" penche lourdement du côté des "Palestiniens" et de l'islam.

  • A-t-on vraiment besoin de la récupération politique de cette situation civilisationnelle ? L'agression terroriste du Hamas est bien sûr hautement condamnable. Mais que dire de la riposte Israélienne ? Israël agressé a bien sûr le droit de se défendre. Mais a-t-il le droit de se conduire comme son agresseur ? Les palestiniens veulent anéantir les juifs et les juifs veulent anéantir les palestiniens ! Ca, ce n'est pas la guerre ! Et la soi-disant communauté internationale garante de la paix mondiale outre condamner l'un et l'autre contemple les massacres incapable de quelque action que ce soit. N'est-ce pas en réalité une situation pilotée par les Etats-Unis, la destruction de toute souveraineté pouvant s'opposer au mondialisme dont ils veulent s'assurer la gouvernance unipolaire.? Je crains qu'ils ne soient en train de faire d'Israël une nouvelle Ukraine et de Netanyahu un nouveau Zelinski qu'ils laisseront tomber purement et simplement comme leurs prises de guerre ratées depuis l'Afghanistan en 1979. Les Occidentaux n'ont touj0urs pas compris qu'on peut éliminer physiquement un ennemi mais pas une idéologie. Les extrêmismes islamistes et zionistes subsisteront tant qu'il y aura un musulman et un juif sur cette bonne terre. L'erreur majeure des nations qui soutiennent inconditonnellement Israël est de provoquer l'Iran, puissance nucléaire, au lieu d'oeuvrer pour la paix. Qui sont les criminels ?

  • Comme le dit Bensoussan, les « propalestiniens » qui manifestent en ce moment dans nos rues font preuve d’un «abîme d’ignorance». L’ignorance, c’est ce qui vous permet de mettre sur le même pied les leaders palestiniens et Israël. L’ignorance, c’est ce qui vous permet d'accuser d'emblée Israël de "se conduire comme son agresseur". L'Etat hébreux s'est-il déjà conduit comme les barbares du Hamas? A-t-il traqué les Palestiniens dans leurs maisons, brûlé des occupants, violé des femmes, décapité des bébés?
    «Les palestiniens veulent anéantir les juifs et les juifs veulent anéantir les palestiniens!» Quelle stupidité ! Relisez l’histoire !
    Cette daube idéologique n’a en fait qu’un but: cibler les Etats-Unis et leur volonté de dominer le monde. Un complotisme qui permet d'expllquer si simplement toute l'actualité!

  • Mais, Mme Valette, ne voyez-vous pas ce qui se passe dans la Bande de Gaza et en Cisjordanie ?
    Encore une fois, l'attaque du Hamas est plus que condamnable, Israel a le droit de se défendre, oui, mais pas de se vanger !

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel